Drapeau émirats arabes unisL'histoire des Emirats

La domination britannique...

À partir de 1820, la "côte des Pirates" tombe donc sous domination anglaise qui cherchent à protéger la route des Indes. Ils imposent aux Arabes le "traité de la Trêve" qui oblige les Émirats, ainsi qu'à Bahreïn, au Qatar et au Koweït de n'entretenir aucune relation politique ou économique avec tout autre que la couronne britannique en échange de sa protection.

L’année 1853 marque la naissance des Émirats arabes unis en tant qu'État, suite à la signature de cet accord entre cheikhs locaux et Royaume-Uni et la création des États dits "de la Trêve" (anglais : Trucial States). Peu à peu, la région passe sous contrôle britannique et en 1892, un nouveau traité érige les États de la Trêve en protectorat et les font rentrer dans l'empire colonial britannique.

Les périodes de troubles terminées, les populations locales reprennent leur pêche traditionnelle des perles fines; industrie restée florissante jusqu'en 1930. Le début du XXème siècle voit la fondation par des marchands de perle à Abu Dhabi, Sharjah et Dubaï de quelques écoles arabes, pourvues en partie de corps professoraux étrangers, afin d’enseigner l’écriture, la lecture et l’études des textes sacrés de l’Islam.

Les Émirats entrent véritablement dans l'histoire des relations internationales en 1933, à l’occasion de la délimitation des frontières avec le voisin du nord, l'Arabie Saoudite, alors sous protectorat américain, et la question naissante de la répartition des fabuleuses ressources pétrolières fraîchement découvertes.

Concernant les Émirats, le premier gisement de pétrole mis à jour le fut à Abu Dhabi en 1953. Les cheikhs locaux sont devant un double défi : d’une part résister du mieux possible aux "amicales" pressions britanniques les invitant à accorder une large part aux concessions, et d'autre part, faire face aux mutations d'une économie traditionnelle essentiellement fondée sur la culture perlière, en crise à partir de 1930 après les l’apparition des premières perles de culture au Japon.

Pour en savoir plus :

Page précédente.../ Haut de page...